Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

QEMU est disponible en version 4.0.0
L'émulateur open source qui effectue la virtualisation matérielle apporte de nombreuses nouveautés

Le , par Stéphane le calme

73PARTAGES

16  0 
QEMU propose aux développeurs d'applications pour processeurs particuliers un outil d'émulation et de virtualisation open source. L'application permet donc de faire fonctionner des programmes faits par exemple pour processeur de type ARM sur un ordinateur à base de processeur x86. QEMU est un émulateur d’architectures mais aussi un hyperviseur lorsqu’il est installé avec KVM.

QEMU est un moniteur de machine virtuelle hébergé: il émule le processeur de la machine via une traduction dynamique en binaire et fournit un ensemble de modèles de matériel et de périphériques différents pour la machine, lui permettant d'exécuter divers systèmes d'exploitation invités. Il peut également être utilisé avec KVM pour exécuter des machines virtuelles à une vitesse presque native (en tirant parti des extensions matérielles telles qu'Intel VT-x). QEMU peut également effectuer une émulation pour les processus au niveau utilisateur, permettant aux applications compilées pour une architecture de s'exécuter sur une autre.


L’équipe responsable de son développement annonce la disponibilité en version stable de QEMU 4.0.0. Les points forts incluent:
  • ARM: extensions ARMv8+ pour SB, PredInv, HPD, LOR, FHM, AA32HPD, PAuth, JSConv, CondM, FRINT et BTI
  • ARM: nouveau support d'émulation pour les cartes de développement «Musca» et «MPS2»
  • ARM: virt: prise en charge de plus de 255 Go de mémoire vive et des types d’image u-boot «noload»
  • ARM: amélioration de l'émulation d'ARM PMU
  • HPPA: prise en charge des ID de protection TLB et des événements de trace TLB
  • MIPS: support de l'émulation TCG multi-thread
  • MIPS: prise en charge de l'émulation pour les processeurs I7200 et I6500, requêtes QMP de base des types de processeurs et prise en charge améliorée des registres de configuration SAARI et SAAR
  • MIPS: améliorations apportées à l'unité de communication Interthread, aux types de machines Fulong 2E et à la documentation destinée à l'utilisateur final.
  • PowerPC: pseries / powernv: prise en charge du grand décrémenteur POWER9
  • PowerPC: pseries: prise en charge de l'émulation pour le contrôleur d'interruption XIVE
  • PowerPC: pseries: prise en charge de la liaison à chaud des ponts hôtes PCI (PHB)
  • PowerPC: pseries: atténuations Spectre / Meltdown activées par défaut, prise en charge supplémentaire de l'atténuation count-cache-flush
  • RISC-V: virt: support de PCI et USB
  • RISC-V: prise en charge des champs TSR, TW et TVM de mstatus, le champ FS prend désormais en charge trois statistiques (dirty, clean et off)
  • RISC-V: le gdbserver intégré prend en charge les listes de registres via des fichiers XML.
  • s390: prise en charge du modèle de processeur z14 GA 2, les fonctions Multiple-epoch et PTFF sont désormais activées par défaut dans le modèle de processeur z14
  • s390: vfio-ap: prend désormais en charge le branchement / débranchement à chaud et n'empêche plus les bulles de mémoire
  • s390: prise en charge de l'émulation pour la fonction d'extension en virgule flottante et les instructions de support vectoriel
  • x86: l'accélérateur HAX prend désormais en charge les hôtes POSIX autres que Darwin, y compris Linux et NetBSD
  • x86: Q35: les vitesses de port racine PCIe annoncées seront désormais optimisées par défaut à la vitesse de liaison maximale (16GT/s) et à la largeur (x32) fournies par PCIe 4.0 pour les types d’ordinateurs QEMU 4.0+; Les anciens types de machines conserveront les valeurs par défaut 2.5GT / x1 pour des raisons de compatibilité (il faut noter que le débit d'un bus informatique, mesuré en transfer par seconde, est le débit de données transférées sur ce bus. On utilise souvent l'abréviation MT/s ou GT/s en ajoutant les préfixes M pour méga- ou G pour giga-. Le terme Megatransfer correspond au transfert d'un million d'unités de données par seconde).
  • x86: les images Xen PVH peuvent maintenant être démarrées avec l'option “-kernel”
  • Xtensa: xtfpga: prise en charge améliorée de SMP pour Linux (distributeur d'interruptions, IPI et runstall) et nouvelle configuration de base test_mmuhifi_c3 compatible SMP
  • Xtensa: support de l'extension de longueur flexible (FLIX)
  • Interface graphique: nouvelle ‘-display spice-app’ pour configurer / lancer une interface graphique du client Spice avec une interface utilisateur similaire à celle de QEMU GTK. Le serveur VNC prend désormais en charge les contrôles d'accès via les options tls-authz / sasl-authz
  • QMP: la prise en charge de l'exécution de commandes «hors bande» peut être utile pour la récupération après migration. Commandes QMP supplémentaires pour travailler avec des périphériques en mode bloc et des images bitmap modifiées
  • VFIO: interface EDID pour mdev prise en charge (Intel vGPU pour le noyau 5.0+), permet le réglage de la résolution via les options xres / yres.
  • Xen: nouveau périphérique ‘xen-disk’ pouvant créer un back-end de disque PV Xen et améliorations des performances pour le back-end de disque Xen PV.
  • Dispositif de bloc réseau: traçage amélioré et diagnostic des erreurs, compatibilité du client améliorée avec les implémentations de serveur NBD boguées, nouvelles options –bitmap, –list, –tls-authz pour qemu-nbd
  • virtio-blk supporte maintenant DISCARD et WRITE_ZEROES
  • Le périphérique pvrdma prend désormais en charge les services de datagramme de gestion RDMA (MAD)


Télécharger QEMU

Source : note de version

Et vous ?

Avez-vous déjà utilisé QEMU ? Dans quel but ? Émulation ou virtualisation ? Qu'en pensez-vous ?
Quel est votre hyperviseur préféré ? Pourquoi ?

Voir aussi :

Utilisation de « the Qemu emulator »
Windows Virtual Desktop : la solution de virtualisation basée sur Azure, passe en préversion publique
Sortie de VMware Workstation 15 : les principales nouveautés de la solution de virtualisation de bureau pour Windows et Linux
Windows Virtual Desktop : la solution de virtualisation basée sur Azure pour une expérience Windows 10 multi-utilisateurs optimisée pour Office 365

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !