Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft annonce la disponibilité générale de Windows Virtual Desktop, sa solution de virtualisation
Qui apporte une expérience multisession Windows 10 ainsi qu'un accès à Office 365

Le , par Stéphane le calme

78PARTAGES

4  0 
Microsoft a annoncé la disponibilité générale de Windows Virtual Desktop (WVD), sa solution de virtualisation qui promet une expérience multi-utilisateur pour Windows et Office sur le Cloud via sa plateforme Azure. Dans une vidéo, Microsoft explique que : « tous les employés ne sont pas forcément assis dans un bureau, ils ne se servent pas forcément d'un seul dispositif et ne travaillent pas systématiquement dans un emplacement sécurisé. Windows Virtual Desktop apporte le meilleur de la virtualisation Windows et de l'expérience Office sur Azure. Fournissez à vos utilisateurs une expérience complète de Windows 10 multisession virtualisé dans le cloud toujours à jour et disponible sur tout appareil, optimisé pour Office 365 ProPlus afin que vous puissiez offrir l'expérience la plus productive à vos utilisateurs ».

Durant la phase de préversion privée, Microsoft a eu l'opportunité de travailler en étroite collaboration avec des clients et partenaires pour concevoir ce nouveau service. L'entreprise a également fait l'acquisition en novembre 2018 de FSLogix, une plateforme d’approvisionnement d’applications de nouvelle génération qui réduit les ressources, le temps et le travail requis pour prendre en charge la virtualisation de bureaux et d’applications. L'éditeur a alors souligné que la technologie FSLogix offre des temps de chargement plus rapides pour les utilisateurs non persistants accédant à Outlook ou à OneDrive. Il a ajouté que la technologie FSLogix prend en charge les déploiements de Services Bureau à distance clients et serveurs, aidant ainsi les clients locaux à migrer plus facilement vers Windows Virtual Desktop et offrant une solution idéale pour les clients dans le cadre de scénarios hybrides.

Suite à cela, Microsoft a indiqué que Windows Virtual Desktop sera également étendu et enrichi par ses principaux partenaires comme suit :
  • Citrix peut étendre les capacités de Windows Virtual Desktop avec ses services de cloud computing ;
  • grâce à notre partenariat avec Samsung, Windows Virtual Desktop permettra aux employés de terrain extrêmement mobiles d’accéder à une expérience complète de Windows 10 et d’Office 365 ProPlus au travers de Samsung DeX ;
  • les fournisseurs de logiciels et de services élargiront Windows Virtual Desktop pour offrir des solutions ciblées sur la Place de marché Azure ;
  • les fournisseurs de solutions Microsoft Cloud (CSP) proposeront à leurs clients des offres de bureau en tant que service (DaaS) de bout en bout et des services à valeur ajoutée.

Il a fallu attendre mars 2019 pour que Julia White, Corporate Vice President Microsoft Azure et Brad Anderson, Corporate Vice President Microsoft 365, annoncent la disponibilité de la préversion publique :

« aujourd’hui, nous passons à la phase suivante en annonçant la préversion publique de Microsoft Windows Virtual Desktop. Désormais, tous les clients peuvent accéder à ce service, le seul à offrir une gestion simplifiée, une expérience multisession de Windows 10, des optimisations pour Office 365 ProPlus et une prise en charge des bureaux et applications Services Bureau à distance de Windows Server. Windows Virtual Desktop vous permet de déployer et de mettre à l’échelle vos bureaux et applications Windows sur Azure en quelques minutes, ainsi que de profiter de la sécurité intégrée ».


Le 30 septembre 2019, Brad Anderson, Corporate Vice President Microsoft 365 et Takeshi Numoto, Corporate Vice President Microsoft Azure, ont annoncé la disponibilité générale :

« Nous sommes heureux d’annoncer que Windows Virtual Desktop est maintenant disponible dans le monde entier. Windows Virtual Desktop est le seul service offrant une gestion simplifiée, une expérience multisession de Windows 10, des optimisations pour Office 365 ProPlus et une prise en charge des postes de travail et des applications Windows Server Remote Desktop (RDS). Avec Windows Virtual Desktop, vous pouvez déployer et mettre à l'échelle vos postes de travail et applications Windows sur Azure en quelques minutes.

« Depuis l'annonce de Windows Virtual Desktop en septembre dernier et lors de la préversion publique annoncée en mars, des milliers de clients ont testé le service et tiré parti des fonctionnalités multisessions de Windows 10, validant ainsi l'importance de cette fonctionnalité en tant que partie essentielle du service. Les clients représentant tous les principaux secteurs et régions géographiques nous ont également aidés à obtenir des commentaires de différents types et emplacements de clients. En conséquence, le service est désormais disponible dans toutes les zones géographiques. De plus, le client Windows Virtual Desktop est disponible sur Windows, Android, Mac, iOS et HTML 5 ».

Après 6 mois de bêta publique, Windows Virtual Desktop est donc passé en phase commerciale. Le service est destiné à la virtualisation de postes de travail et d’applications sur Azure. L’un de ses principaux arguments : la gestion de multiples sessions sur une même machine virtuelle. Cela concerne les bureaux Windows 10 et les environnements Office 365 ProPlus. Windows Virtual Desktop permet aussi de migrer des bureaux et applications RDS (à partir de Windows Server 2012 et RDS 2012 R2).


Les postes de travail sous Windows 7 sont également pris en charge avec un « bonus » : trois années supplémentaires de mises à jour de sécurité pour le système d’exploitation (jusqu’en janvier 2023). Dans le cadre de cette offre, Microsoft met à contribution les technologies de FSLogix :

« Avec la fin de la prise en charge étendue de Windows 7 à compter de janvier 2020, nous comprenons également que certains clients doivent continuer à prendre en charge les applications héritées de Windows 7 lors de leur migration vers Windows 10. Pour répondre à ce besoin, vous pouvez utiliser Windows Virtual Desktop pour virtualiser Windows 7 avec des mises à jour de sécurité étendues (ESU) gratuites jusqu’en janvier 2023. Si vous êtes sur le point de migrer vers Windows 10 et que vous avez besoin d’assistance pour la compatibilité des applications, découvrez comment nous pouvons vous aider avec le programme Desktop App Assure.

« Pour augmenter la productivité, nous avons beaucoup investi dans l'expérience Office dans un environnement virtualisé avec des améliorations natives, ainsi que via l'acquisition de FSLogix. En juillet, nous avons mis la technologie FSLogix à la disposition des clients Microsoft 365, Windows 10 Entreprise et RDS. Aujourd'hui, tous les outils FSLogix sont entièrement intégrés à Windows Virtual Desktop, ce qui vous permet de bénéficier de l'expérience de virtualisation Office la plus fluide et la plus performante du marché ».

Des partenariats sont en place pour étendre les capacités de Windows Virtual Desktop. Entre autres avec Citrix et VMware. CloudJumper (gestion des bureaux virtuels), Nerdio (automatisation des déploiements) et ThinPrint (services d’impression) sont aussi dans la boucle. Ainsi que Samsung, pour optimiser l’expérience sur les téléphones Galaxy associés à la station d’accueil DeX.

Brad Anderson a noté que, tout comme les entreprises sont de plus en plus à l'aise avec le transfert d'une partie de leur infrastructure vers le cloud (et d'autres se soucient de la gestion de celle-ci). Il a également souligné que si un client souhaite un environnement Windows 10 multisession sur le cloud, WVD est la seule solution, car c’est le seul moyen d’obtenir une licence. « Nous avons développé un système d'exploitation, nous bâtissons un cloud public, de sorte que cette combinaison sera unique et que cela nous donne la possibilité de nous assurer que l'expérience de Windows 10 est la meilleure sur ce cloud public ».

Les entreprises peuvent accéder à Windows 10 Entreprise et Windows 7 Entreprise sur WVD sans frais de licence supplémentaires (le service est facturé à l’usage) si elles disposent d'une licence Windows 10 Entreprise ou Microsoft 365 éligible. Le déploiement peut se faire dans toutes les régions Azure. Le stockage des métadonnées (noms des hôtes, des groupes d’applications…) n’est, en revanche, disponible qu’aux États-Unis.

Source : Microsoft, Azure data location

Et vous ?

Vous arrive-t-il de vous servir de la virtualisation ?
Si oui, quels outils utilisez-vous ? Sur quel système ?
Que pensez-vous de la solution de Microsoft ?

Voir aussi :

« Avec PowerShell et WSL, nous pouvons intégrer des commandes Linux à Windows comme s'il s'agissait d'applications natives », selon un ingénieur Microsoft
.NET Core 3.0 est disponible avec le support du développement d'applications Windows Desktop, C# 8.0, ARM64, une prise en charge JSON intégrée rapide et de nombreuses autres améliorations
Microsoft présente un nouveau Terminal pour Visual Studio qui partage l'essentiel du noyau de Windows Terminal, disponible à partir des préversions de Visual Studio 16.3
Huawei a commencé à vendre des PC portables préinstallés avec Linux plutôt que Windows en Chine, après l'annonce de son OS mobile maison HarmonyOS

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de matthius
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 09/10/2019 à 18:31
Toujours rien sur le fait que les éditeurs les plus cruciaux utilisent encore Windows, y compris sur leurs serveurs (libraires).
0  2 
Avatar de matthius
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 09/10/2019 à 3:06
Aucun intérêt. PlayonLinux est plus rapide ou peut l'être.
0  3 
Avatar de matthius
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 09/10/2019 à 3:11
Je trouve par ailleurs aberrant qu'on ne soit pas autorisé à mettre facilement plusieurs langues en commun dans le montage vidéo sur GNU Linux sans perdre de la qualité.
0  3