IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Sortie de VirtualBox 7.0, avec prise en charge complète du chiffrement des MV, nouvelle accélération Direct3D,
Elle apporte le premier client Mac ARM et le TPM de Windows 11

Le , par Bruno

3PARTAGES

8  0 
Oracle annoncé la version 7.0 de VirtualBox, le logiciel libre de virtualisation x86 et AMD64/Intel64 destiné aux serveurs, aux ordinateurs de bureau et aux applications embarquées. La grande nouveauté est la prise en charge complète du chiffrement des MV, la nouvelle accélération Direct3D, de Secure Boot et de TPM 1.2 et 2.0, ce qui facilite l'installation de Windows 11 sans piratage du registre.

Nombreux sont les développeurs de logiciels, professionnels de l’informatique ou passionnés de technologies qui doivent exécuter plusieurs systèmes d’exploitation. VirtualBox au même titre que Hyper-V permet d’exécuter plusieurs systèmes d’exploitation sous la forme de machines virtuelles.

La nouvelle version de VirtualBox ajoute le contrôle à distance des machines virtuelles hébergées dans le cloud et la prise en charge des machines virtuelles chiffrées, même si, pour l'instant, cette fonction n'est disponible qu'en ligne de commande. L'interface graphique a été simplifiée, avec une meilleure intégration des messages d'aide et d'erreur et la possibilité de modifier facilement des paramètres tels que le nombre de cœurs de processeur pendant la création de la MV.


D'autres changements dans son intégration avec les OS hôtes sont moins visibles mais devraient s'avérer utiles. Sous macOS, il n'utilise plus d'extensions de noyau et s'appuie entièrement sur les outils d'hyperviseur intégrés du système d'exploitation - ce qui est nécessaire car macOS 11 et les versions ultérieures ont supprimé la prise en charge des extensions de noyau tierces. Il existe également une version préliminaire pour les Macs basés sur l'Apple Arm Silicon. Cependant, bien que la version 7 s'installe sans problème sur macOS 10.14, elle ne fonctionne pas dessus : la version 10.15 ou une version plus récente est nécessaire, alors faites attention si vous utilisez encore Mojave.

Pour les utilisateurs de Windows, la prise en charge UEFI de VirtualBox inclut désormais Secure Boot et l'émulation des puces TPM 1.2 et 2.0, ce qui facilitera l'exécution de Windows 11 dans les VM. Il est étrange de penser que les gens ne peuvent pas satisfaire aux exigences de sécurité de Windows 11 sur leur matériel physique, mais qu'ils peuvent le faire en quelques clics dans VirtualBox.

Les programmes qui dépendent d’un matériel spécifique ne fonctionnent pas correctement dans une machine virtuelle. Par exemple, les jeux ou applications qui nécessitent un traitement avec des GPU risquent de ne pas fonctionner correctement. Par ailleurs, les applications basées sur les minuteurs sous 10 ms, notamment les applications de mixage de concert et les minuteurs de haute précision, peuvent être confrontées à des problèmes d’exécution dans une machine virtuelle.

Sur les hôtes Windows, il existe une prise en charge expérimentale de l'exécution en session zéro, ce qui signifie que les VM pourront démarrer sans que personne ne se connecte. Sous Windows, Virtualbox 7 utilise DirectX 11, et sous xNix, il utilise un nouveau pilote DXVK pour l'accélération 3D matérielle.

L'application VirtualBox elle-même est à la fois un freeware à petite échelle et un logiciel libre à grande échelle, tout comme ses ajouts facultatifs pour les invités, qui permettent l'intégration hôte/invité. De nombreuses distributions Linux incluent leurs propres versions des ajouts pour invités, mais si vous les installez à partir de VirtualBox lui-même, la version 7 a un support préliminaire pour les mettre à jour automatiquement dans les invités.

Bien sûr, d'autres hyperviseurs sont disponibles. Windows a Hyper-V, il fournit spécifiquement des capacités de virtualisation matérielle. Cela signifie que chaque machine virtuelle s’exécute sur du matériel virtuel. Hyper-V permet de créer des disques durs virtuels, des commutateurs virtuels et un certain nombre d’autres périphériques virtuels qui peuvent être ajoutés aux machines virtuelles.

Hyper-V est disponible dans les versions 64 bits des éditions Entreprise et Éducation de Windows 10 Professionnel. Il n’est pas disponible dans l’édition Famille. La plupart des ordinateurs exécutent Hyper-V, mais chaque machine virtuelle exécute un système d’exploitation complètement distinct. Vous pouvez généralement exécuter une ou plusieurs machines virtuelles sur un ordinateur équipé de 4 Go de RAM.

Pour une version plus récente de macOS que ce vautour, il y a UTM. Les amateurs de logiciels libres préféreront peut-être s'en tenir à KVM (Kernel-based Virtual Machine) et aux outils qui l'utilisent, tels que GNOME Boxes ou VMM (bien que VirtualBox soit sans doute plus flexible que le premier et plus facile à utiliser que le second). KVM est un hyperviseur libre de type I pour Linux. KVM est intégré dans le noyau Linux depuis la version 2.6.20.

KVM (pour Kernel-based Virtual Machine) est une solution de virtualisation complète pour Linux sur du matériel x86 contenant des extensions de virtualisation (Intel VT ou AMD-V). Elle se compose d'un module noyau chargeable, kvm.ko, qui fournit l'infrastructure de virtualisation de base et d'un module spécifique au processeur, kvm-intel.ko ou kvm-amd.ko.

En utilisant KVM, on peut faire tourner plusieurs machines virtuelles exécutant des images Linux ou Windows non modifiées. Chaque machine virtuelle possède un matériel virtualisé privé : une carte réseau, un disque, une carte graphique, etc. KVM est un logiciel open source. Son composant noyau de KVM est inclus dans la version principale de Linux, à partir de la version 2.6.20. Le composant espace utilisateur de KVM est inclus dans la version principale de QEMU, à partir de la version 1.3.


Il y a aussi le logiciel gratuit, mais pas libre, VMware Player. VMware Workstation s'exécute sur du matériel x86 standard avec des processeurs Intel et AMD 64 bits, et sur des systèmes d'exploitation hôtes Windows ou Linux 64 bits. Toutefois, le grand avantage de VirtualBox est qu'il se présente et fonctionne de la même manière sous Windows, Linux ou macOS, et que les VM peuvent être librement déplacées d'un OS à l'autre.

Actuellement, VirtualBox fonctionne sur des hôtes Windows, Linux, Macintosh et Solaris et prend en charge un grand nombre de systèmes d'exploitation invités, notamment Windows (NT 4.0, 2000, XP, Server 2003, Vista, Windows 7, Windows 8, Windows 10), DOS/Windows 3.x, Linux (2.4, 2.6, 3.x et 4.x), Solaris et OpenSolaris, OS/2 et OpenBSD. VirtualBox reste gratuit pour Windows, macOS et Linux.

Source : VirtualBox

Et vous ?

Quel est votre avis sur la version 7.0 de VirtualBox ?

Quelle amélioration vous intéresse le plus ? Quelles sont vos attentes ?

Quel logiciel de virtualisation utilisez-vous ? Pourquoi ?

Si vous devriez choisir entre VirtualBox, Hyper-V, VMware ou encore KVM, lequel préfériez-vous ? Pourquoi ?

Voir aussi :

La virtualisation Android 13 permet au Pixel 6 d'exécuter Windows 11 et des distributions Linux, telles que Ubuntu ou Arch Linux Arm

Oracle VM VirtualBox 6.0 est disponible en version stable et s'accompagne d'une retouche majeure de l'interface utilisateur

Windows 11 : Microsoft requiert même TPM 2.0 pour les machines virtuelles tournant sur son OS, qui n'est donc plus compatible avec les machines virtuelles Oracle VirtualBox

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 14/10/2022 à 18:29
Je l'ai installé.

Le nouveau menu installation simplifiée est pas mal. Pour une install win10 , on peut choisir la version (standard, pro, N), et entrer directement un nom de user, la clé d'installation. Ca permet une install silencieuse. Fonctionne en version familliale, la version uinstall pro semble ne pas fonctionner mais j'ai fait le test vite fait.

Pour Linux, j'ai une Debian 9 qui fonctionnait sous Virtualbox 6.1, qui ne semble pas poser de prob (additions invitées non mises à jour pour le moment)

Les iso Ubuntu 16,18,22 bootent (bootés en legacy par défaut)

lag un peu par rapport à la v6.1 mais je suis sur une machine vieillissante.
3  0 
Avatar de ostefanini
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 14/10/2022 à 16:55
J'avais justement besoin d'une petite vm linux aujourd'hui, alors j'ai innocemment téléchargé la 7.0 sans savoir que c'était une nouvelle !
j'ai essayé avec des iso ubuntu officiels, l'iso ne boot même pas.
Debian s'installe mais ne démarre pas.

En désespoir je suis venu lire l'actualité ici et j'ai vu que la 7 venait de sortir, alors je me suis dis qu'elle était peut être instable.

J'installe la 6.1 et là SURPRISE ! ma vm Debian créee sous 7.0 qui ne démarrait pas, fonctionne !

Toujours rien à faire pour mon ubuntu 22 mais pas grave, j'ai mon linux.
0  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 23/10/2022 à 11:36
J'avais justement besoin d'une petite vm linux aujourd'hui, alors j'ai innocemment téléchargé la 7.0 sans savoir que c'était une nouvelle !
j'ai essayé avec des iso ubuntu officiels, l'iso ne boot même pas.
De mon coté cela fonctionne très bien.

Je pense plus à un problème de réglage qu'à un problème lié à VirtualBox. Ca a fonctionné avec VirtualBox 6 car les réglages par défaut doivent être différents.
0  0 
Avatar de ec
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 17:36
J'ai installé ma version 7.02 sous Win 11 22H2 et aucune de mes machines virtuelles ne fonctionnaient correctement. Elles étaient avortées au bout de quelques minutes. Je suis repassé en version 6.1 et tout est rétabli. Je n'ai pas d'explication, la première étant que mon fichier 7.02 était peut-être corrompu. Il faudra que je réessaye.
0  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 02/11/2022 à 19:38
J'ai déjà eu des bizarreries avec des versions antérieures m’obligeant à revenir en arrière.
0  0