Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La version 4.2.0 du logiciel libre de machine virtuelle et d'émulation QEMU est disponible
Avec son lot de nouvelles fonctionnalités et d'améliorations

Le , par Christian Olivier

0PARTAGES

12  0 
QEMU est un logiciel libre de machine virtuelle, pouvant émuler un processeur et plus généralement une architecture différente au besoin. Il permet d’exécuter un ou plusieurs systèmes d’exploitation (et leurs applications) de manière isolée via des hyperviseurs tels que KVM et Xen, ou plus simplement des binaires, dans l’environnement d’un système d’exploitation déjà installé sur la machine.

QEMU permet la virtualisation sans émulation, si le système invité utilise le même processeur que le système hôte, ou bien d’émuler les architectures des processeurs x86, ARM, PowerPC, Sparc, MIPS1. Il fonctionne sur les plateformes x86, x64, PPC, Sparc, MIPS, ARM et sous les systèmes d’exploitation Linux, FreeBSD, NetBSD, OpenBSD, Mac OS X, Unix et Windows.


L’équipe en charge du développement de QEMU a récemment annoncé la disponibilité de la version 4.2.0 de son logiciel libre de machine virtuelle. Ci-dessous, vous avez une liste non exhaustive des nouveautés et améliorations qui caractérisent cette nouvelle version de QEMU :

  • bloc : le pilote de bloc NBD prend désormais en charge un traitement plus efficace des demandes de copie sur lecture ;
  • bloc : optimisations du serveur NBD pour la copie d'images éparses et corrections/améliorations générales pour les implémentations du serveur/client NBD ;
  • bloc/crypto : performances améliorées pour le cryptage AES-XTS pour le cryptage de disque LUKS ;
  • Virtio : support de vfio-pci pour la propriété « failover_pair_id » pour faciliter la migration des périphériques VFIO ;
  • 68k : nouvelle machine « next-cube » pour l'émulation d'un NeXTcube classique ;
  • 68k : nouvelle machine « q800 » pour l'émulation de la Macintosh Quadra 800 ;
  • ARM : nouvelle machine « ast2600-evb » pour l'émulation du SoC Aspeed AST2600 ;
  • ARM : support semihosting v2.0 avec les extensions STDOUT_STDERR/EXIT_EXTENDED ;
  • ARM : Prise en charge KVM pour plus de 256 CPU ;
  • ARM : la machine « virt » supporte maintenant le branchement à chaud de la mémoire ;
  • ARM : amélioration des performances de l'émulation TCG ;
  • ARM : prise en charge KVM pour les instructions SIMD SVE sur matériel compatible SVE ;
  • PowerPC : support de l'émulation pour les instructions mffsce, mffscrn et mffscrni POWER9 ;
  • PowerPC : la machine « powernv » prend désormais en charge les systèmes Homer et OCC SRAM ;
  • RISC-V : l'argument « -initrd » est maintenant supporté ;
  • RISC-V : le débogueur peut maintenant voir tous les états architecturaux ;
  • s390 : TCG implémente désormais la fonctionnalité CPU IEP (Instruction Execution Protection) ;
  • SPARC : « sun4u » IOMMU supporte maintenant le bit « invert endianness » ;
  • x86 : les fonctions VMX peuvent être activées / désactivées via les flags "-cpu" ;
  • x86 : nouvelle machine "microvm" qui utilise virtio-mmio au lieu de PCI comme référence pour l'optimisation des performances ;
  • x86 : support de l'émulation pour les extensions AVX512 BFloat16 ;
  • x86 : nouvelles fonctionnalités CPU avec clzero et xsaveerptrtr ;
  • x86 : TSX (HLE et RTM) désactivée par défaut pour tous les CPU récents ;
  • x86 : prise en charge des nouveaux indicateurs IA32_ARCH_CAPABILITIES : MDS_NO, TSX_NO, TSX_NO, TSX_CTRL ;
  • x86 : nouveaux modèles de CPU : Denverton (SoC Atom de classe serveur), Snowridge et Dhyana ;
  • x86 : le support de macOS Hypervisor.framework ("-accel hvf" est maintenant considéré comme stable ;
  • Xtensa : nouveau type de machine « virt » ;
  • Xtensa : support call0 ABI pour l'émulation en mode utilisateur.

Télécharger QEMU

Source : Notes de version

Et vous ?

Utilisez-vous QEMU ? Connaissez-vous de bonnes alternatives à ce logiciel ?

Voir aussi

QEMU est disponible en version 4.0.0, l'émulateur open source qui effectue la virtualisation matérielle apporte de nombreuses nouveautés
Utilisation de « the Qemu emulator »
Windows Virtual Desktop : la solution de virtualisation basée sur Azure, passe en préversion publique
Sortie de VMware Workstation 15 : les principales nouveautés de la solution de virtualisation de bureau pour Windows et Linux

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !